Aidez le développement du site, partageant l'article avec des amis!

Pour ceux qui cherchent à dénicher une destination de vacances avec tous les attributs de l'Ancien et du Nouveau Monde, il n'y a pas de meilleur endroit pour le faire qu'au Guatemala. Le pays a une culture riche et distinctive du long mélange d'éléments de l'Espagne et du peuple maya. Cette histoire diversifiée et la beauté naturelle de la terre ont créé une destination riche en sites intéressants et pittoresques. Voici quelques-uns des plus impressionnants attractions touristiques au Guatemala.

10. Le Mirador

https://maps.google.com/?ll=17.755051,-89.920433&z=13

(VOIR LA CARTE)

El Mirador était une grande ville maya qui a prospéré à partir du 6ème siècle avant JC environ et l'abandon à la fin du 9ème siècle. Les ruines d'El Mirador ont été redécouvertes en 1926 mais n'ont reçu que peu d'attention en raison de leur emplacement éloigné au cœur de la jungle du nord du Guatemala. Aujourd'hui, le site reste en grande partie recouvert de jungle tropicale. Visiter El Mirador n'est pas pour les âmes sensibles. Le village de Carmelita est le point le plus proche des ruines que vous pouvez visiter en voiture. De là, il faut une randonnée épuisante d'au moins cinq jours et quatre nuits à travers la jungle avec des fourmis, des tiques et des moustiques qui ne se relâchent jamais. Cela dit, les gens qui font ce voyage ne l'oublieront jamais.

9. Rio Dulce

https://maps.google.com/?ll=15.830000,-88.750000&z=13

(VOIR LA CARTE)

Rio Dulce, ou Sweet River, est connu pour beaucoup de choses. La rivière est populaire auprès des plaisanciers qui, espérons-le, ne pillent pas les autres plaisanciers comme le faisaient les pirates d'autrefois. La rivière coule du lac Izabal, site du Castillo de San Felipe de Lara, un ancien fort colonial espagnol construit pour garder les pirates des Caraïbes de la rivière. La rivière possède aujourd'hui l'un des plus grands ponts d'Amérique centrale. D'un côté du pont se trouve Frontera, connue pour son marché aux légumes où de nombreux acheteurs arrivent en pirogue. Lors de son voyage vers les Caraïbes, la rivière traverse une gorge spectaculaire aux hautes parois. La rivière entre près de Livingston, une ville garifuna qui ne peut être atteinte que par bateau.

8. Parc Central Quetzaltenango

https://maps.google.com/?ll=14.834313,-91.518326&z=18

(VOIR LA CARTE)

Le Parque Central est le cœur de Quetzaltenango, servant de centre-ville et de plaque tournante locale et culturelle majeure. La ville est située entre trois volcans massifs, offrant une aura belle et primitive à la région. Parfois abrégée en Xela, la ville abrite également Fuentes Georginas, les sources de soufre naturelles locales. La ville offre de multiples possibilités d'explorer les villages mayas locaux ou de parcourir une journée à Laguna Chicabal, un lac sacré situé dans la forêt de nuages et peut-être la plus grande chance pour un visiteur de repérer un oiseau Quetzal à l'état sauvage.

7. Volcan Pacaya

https://maps.google.com/?ll=14.380833,-90.6011112&z=18

(VOIR LA CARTE)

Situé à proximité d'Antigua, le Volcán Pacaya est un volcan actif, dont la dernière éruption remonte au 27 mai 2010. Bien qu'il existe des sentiers et des possibilités de randonnée ouverts au public, ce n'est pas un site pour les âmes sensibles et des précautions doivent être prises dans le préparation de votre visite. Si vous avez à cœur d'escalader le volcan Pacaya et de voir la vue magnifique qu'il offre, prévoyez de réserver au moins une journée entière pour votre voyage - sinon plus.

6. Yaxha

https://maps.google.com/?ll=17.077499,-89.402496&z=13

(VOIR LA CARTE)

Si El Mirador a piqué votre passion pour les sites archéologiques, alors vous voudrez ajouter Yaxha à votre liste de seaux au Guatemala. Elle est plus petite que la plus célèbre Tikal, mais reste la troisième plus grande ruine maya du Guatemala. Yaxha était le centre cérémoniel du royaume maya précolombien. Son nom indigène se traduit par eau bleu-vert, appropriée puisqu'elle surplombe un lac. La colonie du nord du Guatemala comptait environ 500 bâtiments, dont 13 autels et neuf temples-pyramides. Assurez-vous de monter au sommet du temple 216 pour une vue sur les lacs et la jungle.

5. Monterrico

https://maps.google.com/?ll=13.888000,-90.480003&z=13

(VOIR LA CARTE)

Monterrico est un peu hors des sentiers battus de la côte Pacifique du Guatemala. Avec un beau sable noir, des plages volcaniques et beaucoup moins de visages que vous n'en apercevrez sur d'autres plages, c'est idéal pour ceux qui recherchent une véritable « évasion » de la réalité. Cependant, les courants et les marées du Pacifique créent des eaux agitées et seuls les nageurs très expérimentés devraient quitter la sécurité de la plage pour explorer les eaux de l'océan. Si vous aimez l'environnement et la conservation, vous pouvez participer activement à la sauvegarde d'une tortue de mer en visitant l'un des sanctuaires marins locaux (pendant la saison appropriée) et aider à faciliter la libération des bébés tortues de mer dans la chaleur et la sécurité de l'océan. .

4. Marché de Chichicastenango

https://maps.google.com/?ll=14.942683,-91.111877&z=18

(VOIR LA CARTE)

Souvent abrégé en « Chichi », c'est LA destination shopping du Guatemala. Située entre deux et trois heures au sud-ouest de Guatemala City, ChiChi abrite peut-être le marché autochtone le plus brillant et le plus dynamique de toutes les Amériques. Avec une vaste gamme de tissus locaux, textiles, vêtements, masques, objets en bois, poteries et même des feux d'artifice, il n'y a aucune raison pour que quiconque quitte le marché de Chichicastenango les mains vides. La ville est également célèbre pour sa capacité à célébrer et à accueillir souvent des festivals, des fêtes et des fêtes auxquels les touristes sont invités à partager.

3. Arc de Santa Catalina

https://maps.google.com/?ll=14.559585,-90.734138&z=18

(VOIR LA CARTE)

Antigua était autrefois la capitale du Guatemala, jusqu'en 1773 lorsqu'un violent tremblement de terre a décimé la ville. En 1776, il a été ordonné à l'abandon et ce qui avait été autrefois une capitale animée et animée a pris l'aura d'une ville de province tranquille. Connue pour son architecture espagnole de style ancien avec ses palais, ses cathédrales, ses universités et ses ermitages, Antigua est un joyau de charme au Guatemala. L'arche de Santa Catalina à Antigua est devenue un repère visuel pour faire savoir à tout le monde qu'ils sont arrivés. La ville est une attraction touristique particulièrement populaire pendant la Semaine Sainte, avec des défilés, des chars et des tapis de fleurs bordant les rues. C'est absolument époustouflant.

2. Lac d'Atitlan

https://maps.google.com/?ll=14.700000,-91.199997&z=13

(VOIR LA CARTE)

Le lac Atitlán a été décrit par Aldous Huxley comme le plus beau lac du monde. Situé dans les hautes terres du Guatemala, le lac est une magnifique exposition de splendeur naturelle. Le portail vers le lac Atitlán, la ville de Pananajachel, est également un portail vers un monde indigène des Mayas et d'autres peuples anciens. C'est une belle région, avec de nombreuses attractions touristiques, des possibilités d'exploration, de plongée sous-marine et d'apprentissage de l'espagnol.

1. Tikal

https://maps.google.com/?ll=17.221001,-89.622002&z=13

(VOIR LA CARTE)

Situé dans la forêt tropicale des basses terres du nord du Guatemala, Tikal est l'une des principales attractions touristiques du Guatemala en raison de sa beauté et de ses merveilles anciennes. Le nom Tikal se traduit par « Place des voix » (parfois, « Place des langues ») et se vantait autrefois d'une population animée d'un quart de million ou plus. Aujourd'hui, cependant, tout ce qui reste de cette ancienne métropole est un certain nombre de belles ruines mayas. La ville est entourée d'une grande réserve faunique, pleine de singes, de perroquets, de cerfs, d'aras et d'autres spécimens incroyables. Vous devrez prévoir au moins deux jours pour une exploration approfondie de ce joyau naturel.

Aidez le développement du site, partageant l'article avec des amis!

Catégorie: