Aidez le développement du site, partageant l'article avec des amis!

Buenos Aires est la ville la plus visitée d'Amérique du Sud, et pour cause. Vieille de plus de 400 ans, la ville est célèbre pour sa vie culturelle exceptionnelle et son architecture d'influence européenne. Cette danse sensuelle, le tango, a été inventée en Argentine, et Buenos Aires est un bon endroit pour prendre des cours ou la voir exécutée à la perfection. Un aperçu de la principales attractions touristiques de Buenos Aires:

10. Puerto Madero

https://maps.google.com/?ll=-34.611942,-58.364723&z=18

(VOIR LA CARTE)

Des bâtiments élégants bordent le front de mer du Rio de la Plata à Puerto Madero, le plus grand projet de développement urbain de la capitale. Puerto Madero a servi de port principal de Buenos Aires à la fin du XIXe siècle, mais de plus gros cargos l'ont rapidement rendu obsolète. Le port est tombé en ruine jusqu'en 1989 lorsqu'il a été décidé de transformer les entrepôts vieillissants en quelque chose de plus grandiose : des bâtiments qui pourraient être utilisés comme résidences, restaurants, magasins et autres entreprises. Pour donner un peu de style au projet, toutes les rues du quartier portent des noms de femmes. Se promener dans le Puerto Madero est un excellent moyen de passer un agréable après-midi.

9. Museo Nacional de Belles Artes

https://maps.google.com/?ll=-34.584000,-58.392918&z=18

(VOIR LA CARTE)

Le Museo Nacional de Bellas Artes (Musée national des beaux-arts), situé dans le quartier de la Recoleta, est très apprécié des visiteurs, dont certains l'ont comparé à un mini-Louvre en raison de sa collection exceptionnelle d'artistes européens et argentins. Il n'y a pas beaucoup d'endroits où les gens peuvent voir cet art et gratuitement, pour démarrer. Le musée a ouvert ses portes en 1895 et a déménagé à son emplacement actuel - une station de pompage de drainage rénovée - en 1933. Sa collection d'art, la plus grande d'Argentine, va de l'art du Moyen Âge au 20e siècle.

8. Théâtre Colon

https://maps.google.com/?ll=-34.601082,-58.383083&z=18

(VOIR LA CARTE)

Ouvert en 1908 avec une représentation de « Aïda » de Verdi, le Teatro Colón de Buenos Aires a été conçu par une succession d'architectes, ce qui peut expliquer le style éclectique de la structure. Avec près de 2 500 places assises et 1 000 places debout, le Teatro Colón était le plus grand opéra du monde jusqu'à l'achèvement de l'opéra de Sydney en 1973. Il reste l'une des principales attractions touristiques de Buenos Aires.

7. Jardin botanique Carlos Thays

https://maps.google.com/?ll=-34.582638,-58.417362&z=18

(VOIR LA CARTE)

Carlos Thays était un artiste paysagiste français qui est venu à Buenos Aires à l'âge de 40 ans et a commencé à changer le visage de la ville à la fin du XIXe et au début du XXe siècle. Sous sa direction, plusieurs parcs ont été aménagés et ceux existants rénovés. Mais le jardin botanique était son projet favori. Situé dans le quartier de Palerme près du zoo, le jardin botanique abrite plus de 5 000 espèces de plantes, la plupart en exposition organisée et d'autres non. Les anciens visiteurs disent que le parc est un excellent moyen d'échapper à l'agitation de la capitale, qu'il s'agisse de se promener sur des sentiers sinueux ou simplement de s'asseoir sur un banc pour lire.

6. El Obélisque

https://maps.google.com/?ll=-34.603611,-58.381668&z=18

(VOIR LA CARTE)

El Obelisco est une attraction très appréciée qui culmine à 68 mètres (223 pieds) au-dessus de la ville. Il a été construit en 1936 pour commémorer le 400e anniversaire de la fondation de la ville, nommant la ville capitale nationale et le site où le drapeau argentin a flotté pour la première fois. Le drapeau a flotté pour la première fois en 1812 à l'église Saint-Nicolas de Bari, qui a été démolie pour construire l'obélisque. Il s'élève fièrement dans le ciel à l'intersection de l'avenue 9 de Julio et de l'avenue Corrientes. Considérée comme la rue la plus large du monde, l'avenue 9 de Julio tire son nom de la date de 1816 à laquelle l'Argentine a déclaré son indépendance de l'Espagne.

5. Café Tortoni

https://maps.google.com/?ll=-34.608665,-58.378250&z=18

(VOIR LA CARTE)

Les voyageurs qui collectionnent les expériences culinaires voudront peut-être visiter le Café Tortoni, le café le plus ancien et le plus célèbre d'Argentine. Lancé par un Français en 1858 qui l'a inspiré d'un café parisien, le Tortoni reste un endroit populaire pour prendre un café ou des collations avec des amis ainsi que pour discuter avec des écrivains, des peintres et d'autres artistes. C'est aussi un bon endroit pour voir le tango interprété sur scène par des danseurs professionnels. Situé sur l'Avenida de Mayo, le Café Tortoni attire les affamés avec des sandwichs, des steaks et des desserts qui semblent trop bons pour être mangés.

4. Place Dorrego

https://maps.google.com/?ll=-34.620472,-58.371777&z=18

(VOIR LA CARTE)

Les voyageurs qui sont à Buenos Aires un dimanche ne voudront pas manquer le marché de la Plaza Dorrego, surtout s'ils sont à la recherche d'antiquités et de bibelots. La Plaza Dorrego est l'une des plus anciennes places publiques de Buenos Aires. Elle a fait ses débuts en tant que marché au XVIIIe siècle lorsque les agriculteurs remplissaient des wagons de produits à vendre aux habitants le dimanche. Le marché des antiquités actuel a commencé au début des années 1970; les visiteurs qui ne peuvent pas se rendre au marché du dimanche pourraient profiter des environs de la place, car San Telmo est le quartier des antiquaires de la capitale. Les acheteurs fatigués peuvent se reposer dans un café en plein air et regarder des danseurs de tango se produire ou même prendre quelques cours eux-mêmes.

3. Caminito

https://maps.google.com/?ll=-34.639332,-58.362751&z=18

(VOIR LA CARTE)

Caminito, qui se traduit par « petite rue », n'a pas toujours été une rue. C'était à l'origine un ruisseau; lorsque l'eau s'est tarie, des voies ferrées ont été construites sur le lit sec. Lorsque les pistes ont été enlevées, c'est devenu une décharge. Aujourd'hui, elle est considérée comme l'une des rues les plus colorées de Buenos Aires. Située dans le quartier de La Boca, la rue est un bon endroit pour regarder les artistes au travail et voir leurs œuvres terminées. Il est également connu pour avoir inspiré Juan de Dios Filiberto à écrire son célèbre tango, "Caminito". Plusieurs musées sont également situés le long de la rue.

2. Cimetière de Recoleta

https://maps.google.com/?ll=-34.587467,-58.392902&z=18

(VOIR LA CARTE)

Le cimetière de Recoleta n'est pas seulement un cimetière ordinaire. C'est là que l'élite de Buenos Aires et de l'Argentine est enterrée, y compris les anciens présidents du pays, Eva Peron et même l'une des petites-filles de Napoléon. Créé en 1822, il contient plus de 4 500 voûtes hors sol, dont 94 ont été déclarées monuments historiques nationaux. Le cimetière est un bon endroit pour voir de fantastiques mausolées de marbre et la meilleure statuaire, sculptés par des artistes remarquables. La BBC l'a qualifié de l'un des meilleurs cimetières du monde tandis que CNN l'a classé parmi les 10 plus beaux cimetières du monde.

1. Place de Mai

https://maps.google.com/?ll=-34.608334,-58.371944&z=18

(VOIR LA CARTE)

Depuis la révolution de 1810 qui a conduit à l'indépendance, la Plaza de Mayo a été un point central de la vie politique en Argentine. Plusieurs des principaux monuments de la ville sont situés autour de la Plaza, notamment le Cabildo; le conseil municipal à l'époque coloniale. Située au centre de la Plaza de Mayo se trouve la pyramide de mai, le plus ancien monument national de Buenos Aires. La place est également la place où les Mères de la Plaza de Mayo se sont rassemblées avec des pancartes et des photos de desaparecidos, leurs enfants, qui ont été victimes de disparition forcée par la junte militaire dans les années 1970.

Aidez le développement du site, partageant l'article avec des amis!

Catégorie: